Prix immobilier au m2 France

  • Prix moyen m2 en Novembre 2014  :

    166 € < 2 101 € < 20 055 €

  • Evolution du prix sur 3 mois :

    1.59 % evolution des prix

Sources : Bases de données immobilières partenaires, Novembre 2014

Prix au m²
  • < 500
  • 900
  • 1100
  • 1200
  • 1400
  • 1500
  • 1600
  • 1800
  • 2100
  • 3200
  • > 3200
Source: Efficity (et DGFiP 2008)
aide

Prix moyen m2
France  :

166 € < 2 101 € < 20 055 €

Evolution du prix sur 3 mois :

1.59 % evolution des prix

Prix m2 de l'immobilier des grandes villes de France

Ile de France :

Province :


Notre analyse du marché - Communiqués de presse

  • Les prix baissent dans les Hauts-de-Seine pour la première fois en 6 mois - Décembre 2013

      En Ile de France les tendances s’inversent. En province, les écarts se creusent entre les grandes métropoles dynamiques et les villes moyennes.

      Les prix à Paris et en Ile-de-France

      A Paris, la baisse des prix de novembre (-0,12%) est effacée en décembre : les prix remontent de 0,59%, pour un m² qui atteint 8.313€. La variation des prix sur un trimestre demeure positive à +1,01%. Les environnements économiques et fiscaux, s’ils ont un impact sur les volumes de vente, en recul de 30% par rapport à ce qu’ils étaient en 2011, n’affectent que très modérément les prix. Il n’en reste pas moins que les délais de vente se sont sensiblement allongés et que de nombreux biens restent invendus, signes d’une baisse future des prix.

      En Ile-de-France, hors de Paris, la tendance est globalement à la baisse, aussi bien en petite qu’en grande couronne.

      Ainsi, le 92, après une hausse de prix de 2,13% en 6 mois, cale et voit ses prix immobiliers baisser de 0,17%. Un m² s’y négocie désormais à 5.467€ en moyenne. Les prix baissent également dans le Val-de-Marne (94), -0,64%, mais remontent en Seine-Saint-Denis (93), +0,35%.

      Exception faite de l’Essonne (91), où les prix augmentent de 0,45%, les prix s’enfoncent en grande ceinture :

      -0,64% en Seine-et-Marne, -0,07% dans les Yvelines (78), -0,11% dans le Val d’Oise (95) ! Cela confirme la tendance baissière de ces zones sur les 3 derniers mois : -0,86% dans le 77, -0,04% dans le 78, -0,71% dans le 95.

      Plus d’infos : La carte des prix immobiliers en Ile-de-France au 1er décembre 2013

      En Province, les prix ont déjà largement baissé sur certaines agglomérations. Ce sont les zones les moins dynamiques qui souffrent le plus des variations des prix de l’immobilier en Province. Si certaines grandes villes voient leurs prix augmenter sur 1 an (+1% à Nantes ou encore +2% à Bordeaux), nombreuses villes moyennes sont dans la tourmente. A Limoges, Metz et Caen les prix ont respectivement chutés de 5%, 6% et 7% en 1 an. Amiens baisse de presque 20% sur 1 an !

      L’analyse du marché

      Nous assistons à un phénomène classique de diffusion de baisse des prix : la baisse des prix touche d’abord les zones périphériques les moins chères et se propage vers les zones plus attractives et plus chères. Ainsi, les départements de grande couronne ont baissé depuis un an. La petite couronne, en légère hausse depuis 6 mois,  commence juste à être touchée.

      Dans certaines villes de province comme Amiens, la situation peut devenir préoccupante. En effet, les acheteurs amiénois de 2012 ont perdu, en tenant compte de la commission et de la marge de négociation (près 10% de la valeur de la transaction), presqu’un tiers de la valeur de leur investissement initial ! Certains acheteurs pourraient donc se trouver en « actifs négatifs », c’est-à-dire avec une valeur de bien inférieur à la somme à rembourser de leur emprunt.

      Partout, même à Paris où les prix se maintiennent, le marché devient un marché de prix. C’est pourquoi, plus que jamais, nous conseillons aux vendeurs d’être raisonnables sur la fixation de leur prix de vente. Un prix, même 5% au-dessus du marché condamne un bien à l’invendu.

  • La baisse des prix pourrait ne pas bénéficier aux acquéreurs - Octobre 2013

      Le prix moyen du M2 s’élève à 8.274 euros à Paris au 1eroctobre 2013.Les prix augmentent légèrement (0,29% en trois mois) à Paris alors qu’ils faiblissent en Ile de France (-0,44% en trois mois) à 2.898 euros.

      Les prix à Paris et en Ile-de-France

      Paris voit ses prix se maintenir. Le mètre carré s’y négocie 100 euros moins cher qu’en octobre 2012 (-1,19%), ce qui déjoue les prévisions de l’ensemble des spécialistes qui pronostiquaient une baisse sur un an de l’ordre de 5% et la volonté du gouvernement de faire baisser les prix de l’immobilier de manière sensible.

      Fait incontestable sur le marché : les investisseurs sont en train de le quitter. En cause : des rentabilités locatives faibles, une fiscalité illisible sur la durée, un discours dramatique envers les propriétaires et des réformes auxquelles personne ne croit.

      Le marché est ainsi porté par les résidents qui n’achètent ou ne vendent que par nécessité. Les volumes se maintiennent à un niveau bas mais ne reculent plus.

      Plus d’infos : La carte des prix immobiliers à Paris au 1er octobre 2013

      En dehors de Paris, les Hauts-de-Seine et le Val de Marne poursuivent leur course en tête. En plus d’être les deux départements les plus chers d’Ile de France (hors Paris), ce sont aussi ceux où les prix se maintiennent le mieux au trimestre précédent (+1,2% dans le 92 et + 0,33% dans le 94 sur 3 mois).

      Les Yvelines, l’Essonne, la Seine-et-Marne et le Val d’Oise enregistrent quant à eux des baisses de prix de l’ordre de 1% sur les 3 derniers mois (-1,23%, -1,12%, -1,40% et -1,03%). Le rapport offre/demande moins tendu que dans les départements limitrophes de Paris invite les propriétaires à plus de souplesse dans la négociation de leur prix de vente, ce qui, pour certaines communes, débloque le marché.

      Comparé à octobre 2012, les prix du mètre carré reculent de 21€ (-0,5%) dans le Val de Marne, 54€ (-1,7%) en Seine-Saint-Denis et 113€ (-2%) dans les Hauts de Seine. Sur un appartement de 50 m², le gain s’élève respectivement à 1.050€, 2.700€ et 5.650€.

      Plus d’infos : La carte des prix immobiliers en Ile-de-France au 1er octobre 2013

      L’analyse du marché

      Même si les banques distribuent du crédit à des taux plus que raisonnables, des premières hausses de taux apparaissent. Si celles-ci devaient se poursuivre, le pouvoir d’achat immobilier se dégraderait. Rappelons qu’une hausse de 1 point du taux d’un crédit immobilier est équivalente à une hausse de 8% du prix de l’immobilier.

      Or, les prix de l’immobilier francilien n’ont quasiment pas bougé depuis octobre 2012. A Paris, pour l’achat d’un appartement de 50 m², le prix moyen n’aura baissé « que de » 5.000 euros. C’est peu.

      La baisse des prix prévue pourrait, dans un premier temps, ne pas être bénéfique au pouvoir d’achat des acquéreurs…

  • Les acheteurs ont gagné la surface d’une feuille A4 en trois mois ! - Septembre 2013

      Le prix moyen du M2 s’élève à 8.164 euros à Paris au 1er septembre 2013. Il est en baisse de 0,3% sur les 3 derniers mois. Les prix en Ile-de-France lointaine marquent également le pas tandis que les départements limitrophes de la capitale font de la résistance.

      Les prix à Paris et en Ile-de-France

      Paris demeure l’exception où les prix immobiliers se maintiennent malgré un léger mouvement baissier. Entre juin et septembre, 9 arrondissements sur 20 voient leurs prix augmenter.

      Mais ne nous y trompons pas, le marché parisien est bloqué par des vendeurs dont les exigences demeurent élevées et des acquéreurs qui anticipent une baisse. A ce jeu s’en sortent les petites surfaces à moins de 120.000 euros, les produits sans défaut et les biens d’exception. Le gros du bataillon vient grossir les stocks des agences et augmenter les délais de vente.

      Plus d’infos : La carte des prix immobiliers à Paris au 1er septembre 2013

      En dehors de Paris, le fossé se creuse entre la petite et la grande couronne. Globalement, les prix franciliens perdent 0,13% en trois mois.

      Les Hauts-de-Seine et le Val de Marne bénéficient du report d’acquéreurs ne pouvant plus s’offrir Paris. Les communes « en transformation » de la petite couronne ont le vent en poupe. Ainsi, les prix augmentent en septembre dans les deux départements (+1,18% pour le 92 et +0,40% pour le 94).

      Les Yvelines, l’Essonne, la Seine-et-Marne et dans une moindre mesure le Val d’Oise font quant à eux grise mine. Les prix de l’immobilier y baissent en trois mois respectivement de 1,2%, 1,4%, 1,3% et 0,7% ce qui les rapproche des tendances observées en province.

      Plus d’infos : La carte des prix immobiliers en Ile-de-France au 1er septembre 2013

      L’analyse du marché

      Paradoxalement, ce ne sont pas les acheteurs qui bloquent le marché de l’immobilier mais les vendeurs. Les acheteurs sont présents, en nombre et disposent de vrais projets d’acquisition. Les vendeurs, quant à eux, s’accrochent à des prix élevés… et ont donc de vraies difficultés à vendre.

      L’équation est identique dans la grande couronne parisienne et en Province : augmentation des stocks de biens à vendre + diminution de la demande = baisse des prix. Tendanciellement, les prix sont sur un rythme de décroissance d’environ 5% par an alors que les taux d’intérêt restent encore extrêmement attractifs.

      A Paris, les gains en termes de pouvoir d’achat immobilier restent très limités : l’équivalent de la surface occupée par une feuille A4 ou la pochette d’un 33 tours !

       

Les prix immobiliers France

L'évolution du prix m2 d'un appartement en France

Le marché immobilier français se compose de plusieurs facteurs qui déterminent les prix au m2. La situation géographique de l’appartement ou de la maison, l’environnement, l’état de l’immeuble ou de la façade, la surface, etc. Tous sont autant de facteurs qui font varier le prix au m2.

Tous ces paramètres définissent le prix immobilier des biens immobiliers d’une zone et expliquent qu'un appartement dans la ville de Paris vaut en moyenne 8 124 € au m2 alors qu'il vaudra 220 € au m2 dans la ville de Fouchécourt.

L'évolution du prix m2 d'une maison en France

Le prix immobilier d’une maison ne s’évalue pas de la même manière qu’un appartement. Plusieurs facteurs rentrent alors en compte pour une estimation du prix d’une maison : la surface de son terrain, son environnement, l’état de son toit ou encore ses équipements (piscine, tennis, etc.)

Pour connaître la valeur immobilière d’une maison, le baromètre permet de suivre au jour le jour l'évolution du prix immobilier maison en France.

Le baromètre de l’immobilier : évaluation du prix m2 en France

La carte des prix de l’immobilier en France a été développée par l’équipe Efficity afin de vous aider à déterminer les prix immobilier au m2 les plus justes dans l’objectif d’une mise en vente ou d’une acquisition de bien.

Le baromètre de l’immobilier, ou baromètre du pouvoir d’achat vous permet de connaître les évolutions de prix immobilier mais aussi les évolutions du nombre de m2 que l’on peut s’offrir en plus. Le baromètre correspond à une nouvelle démarche d’analyse de coût d’acquisition d’un bien immobilier, en croisant l’évolution des prix de l’immobilier et les taux d’intérêt des banques françaises.

  • Taux de chômage :

    11.57 %

  • Population totale :

    63 186 098

Source EffiCity France

Carte des prix de l'immobilier en France

Aujourd'hui, vous souhaitez vendre votre appartement, maison ou loft ? Vous n'avez pas la moindre idée du prix de vente de votre bien immobilier ?
Vous souhaitez vous installer en France ? Vous n'avez pas d'idée précise de la ville où vous allez vous installer mais vous cherchez à faire un achat au meilleur prix ?
Dans les deux cas, notre site pourra répondre à toutes vos demandes de renseignement.
Nos cartes présentent de façon claire les échelles de prix au m2

Prix de l'immobilier en France

Les prix varient en fonction de nombreux facteurs. Comme tout marché, l'immobilier répond à la fois à une offre, variable en fonction de la création de nouveaux logements mais aussi à une demande, celles des ménages.

La fiscalité, les politiques publiques peuvent influer l'offre, la demande peut varier en fonction de la mobilité géographique ou de l'attractivité d'une ville ou d'une métropole.

C'est ce que rend compte notre carte des prix de l'immobilier. Les secteurs en rouge ou orangé correspondent aux régions pour lesquelles il y a une forte demande. C'est le cas notamment du sud-est (région PACA et Rhône-Alpes), du sud-ouest et de l'Ile de France.

Mais les prix d'achat peuvent aussi varier d'une ville à l'autre, dans une même région. Ils peuvent même être très différents en fonction du quartier et même de la rue.

A Paris par exemple, le prix du m2 change en fonction de la rue de résidence.

Estimation du prix d'un logement

Pour obtenir une idée de prix, vous pouvez naviguer sur notre carte, nous proposons en effet une échelle de prix.
Pour connaître la valeur précise, vous pouvez faire visiter votre logement par notre agence immobilière ou remplir notre formulaire en ligne.
En quelques clics, vous obtiendrez ainsi un estimation du prix auquel vous pourrez le proposer à la vente.

Petites annonces immobilieres France


Immobilier Vallauris : vente Maison 240.0 m2

Vallauris (06220)

2.020.000 €

Maison - 10 pièces - 7 chambres - 240.0 m²

Immobilier Villefranche sur saone : vente Appartement 60.0 m2

Villefranche sur saone (69400)

169.900 €

Appartement - 3 pièces - 2 chambres - 60.0 m²

Immobilier NICE : vente Terrain 614.0 m2

NICE (06100)

354.900 €

Terrain - 614.0 m²

Immobilier colombes : vente Autre None m2

colombes (92700)

14.900 €

Autre

Immobilier chennevieres : vente Maison 180.0 m2

chennevieres (94430)

575.700 €

Maison - 7 pièces - 5 chambres - 180.0 m²

Immobilier NICE : vente Appartement 90.0 m2

NICE (06200)

353.900 €

Appartement - 4 pièces - 3 chambres - 90.0 m²

Immobilier cagnes sur mer : vente Appartement 64.0 m2

cagnes sur mer (06800)

264.900 €

Appartement - 3 pièces - 2 chambres - 64.0 m²

Immobilier villenave d'ornon : vente Maison 120.0 m2

villenave d'ornon (33140)

404.900 €

Maison - 7 pièces - 5 chambres - 120.0 m²

Immobilier colombes : vente Autre None m2

colombes (92700)

9.400 €

Autre

Immobilier Livry-Gargan : vente Maison 150.0 m2

Livry-Gargan (93190)

370.000 €

Maison - 7 pièces - 4 chambres - 150.0 m²

Immobilier Ménerbes : vente Maison 250.0 m2

Ménerbes (84560)

494.000 €

Maison - 6 pièces - 4 chambres - 250.0 m²

Immobilier Paris : vente Appartement 25.0 m2

Paris (75015)

240.000 €

Appartement - 2 pièces - 1 chambre - 25.0 m²

Immobilier Drancy : vente Appartement 65.0 m2

Drancy (93700)

173.000 €

Appartement - 3 pièces - 2 chambres - 65.0 m²

Immobilier Saint-Germain-sur-Morin : vente Terrain 1000.0 m2

Saint-Germain-sur-Morin (77860)

180.000 €

Terrain - 1000.0 m²

Immobilier Le Havre : vente Maison 100.0 m2

Le Havre (76610)

220.000 €

Maison - 5 pièces - 3 chambres - 100.0 m²